Comment se rafraîchir en réduisant la pollution pendant la canicule ?

Juillet 2019

La canicule

Nous sommes dans notre deuxième vague de chaleur au mois de juillet. Avec les fortes chaleurs et l’ensoleillement, les jours à venir vont favoriser l’augmentation de la pollution atmosphérique.
Les épisodes de températures extrêmes sont dus au réchauffement climatique. Le phénomène peut se multiplier dans les prochaines années.

Comment se rafraîchir sans climatisation et réduire la pollution ?

Chez vous

Pensez aux plantes.
Avoir des plantes dans une pièce peut contribuer à diminuer la chaleur. Les plantes transpirent et leur transpiration rafraîchit l’air.
Pour lutter contre la canicule, fermez vos rideaux, stores et volets durant la journée et aérez pendant la nuit.
Mangez des repas frais. Limitez les cuissons, évitez d’utiliser le four, la plaque de cuisson, et autres appareils électroniques dégageant de la chaleur. Bien sûr, pensez à boire beaucoup d’eau.

Image pixabay.com

Un superbe projet éco-responsable, à Madrid, Espagne.

La ville de Madrid en Espagne a habillé le toit des bus de végétaux afin de réduire la pollution et en même temps offre un environnement urbain végétalisé. Dans un premier temps 130 bus ont vu transformer leur toiture en jardin sur les lignes 27 et 34 (les plus fréquentées de Madrid avec 17 millions de passagers par an).

Image iberflora

À Utrecht aux Pays-Bas les toits d’arrêts bus sont transformés en refuges pour les abeilles.

A Utrecht (une ville néerlandaise), 316 arrêts de bus sont maintenant couverts d’un toit vert. Les toits végétalisés recouverts de sedum (plantes) ne sont pas seulement là pour faire beau, ils ont pour but de préserver les abeilles tout en captant les particules fines. Ils recueillent également l’eau de pluie afin de rafraîchir l’atmosphère pendent l’été.
C’est l’une des nombreuses mesures susceptible d’améliorer la qualité de l’air d’Utrecht.

Image www.independent.co.uk

À Bruxelles des primes environnementales.

Dans certaines communes à Bruxelles, la capitale belge, l’État accorde "des primes environnementales". Sous certaines conditions "la plantation d’une plante grimpante sur la façade d’une habitation, visible de la rue", pour protéger la façade contre l’humidité, améliorer son isolation thermique et acoustique, assainissant l’air et d’enrichissant la biodiversité, une subvention fixée à 75% du prix des travaux, 100€ maximum par bâtiment est versée et renouvelable tous les 5 ans.
La ville propose également des subventions pour l’achat d’un composteur, d’un récupérateur d’eau de pluie et d’un réfrigérateur A+++.

Les immeubles en VEFA et l’écologie.

Pour chaque résidence neuve (VEFA) l’écologie est très importante, l’avantage des logements en VEFA est la Réglementation Thermique (RT). Depuis le 1er Janvier 2013, la RT 2012 a remplacé le label BBC (Bâtiment basse consommation) ou RT 2005. L’objectif de la RT 2012 est de limiter la consommation d’énergie des logements grâce à une conception bioclimatique et un bâti énergétiquement performant pour des raisons écologiques. Pourquoi ne pas installer plus de toits végétaux et panneaux solaires dans tous les futurs VEFA ?

ClubDesVoisins adore les coups de pouce pour l’environnement.
Partagez, faites découvrir aussi les initiatives écologiques, les idées originales pour purifier l’air urbain et rafraîchir un peu les habitants.

Vous avez acheté en VEFA ? Trouvez votre future résidence sur www.clubdesvoisins.com et commencez à discuter sur la forum avec vos futurs voisins en VEFA.

Sources :

www.lexpress.fr
www.greenpeace.fr
www.independent.co.uk
www.cohesion-territoires.gouv.fr/rt2012
www.brightvibes.com
www.ecowatch.com
www.bruxelles.be
https://iberflora.feriavalencia.com/fr/